1956

Ce dernier Grand Prix International de vitesse d'Agadir fut à deux doigts d'être annulé en raison d'une exceptionnelle tempête de vent et de pluie.
Les fidèles spectateurs étaient néanmoins présents, emmitouflés dans des manteaux et imperméables, foulards et chapeaux.
Le temps se rétablit quelques heures avant le départ, ce qui amena un public plus important encore.
Les concurrents devaient parcourir 100 fois le circuit d'une longueur de 3km300.
L'épreuve fut à la hauteur, fertile en émotions, en renversements, en angoisses.
" Ce grand Prix dépassa en intérêt toutes les compétitions de sport mécanique qui se sont déroulées au Maroc " (n°82-Mars-Avril 1956 - Englebert Magazine).

La course eut lieu le 26 février 1956.

 

 
 
 

 
Le circuit
 
 
 
 

 
 

43 : Lacaze sur Simca-Aronde - 45 : Berthommier sur DKW
39 : Osstyn sur DKW - 31 : Clabou sur DKW

 S.E. le ministre Bensouda, Secrétaire d’Etat à la Jeunesse et aux Sports
et son Directeur de cabinet, Si Hadj Mohamed Benjelloun,


 le général Brissaud-Desmaillet, chef de la région d’Agadir, Monsieur Coquard,Président de l’Automobile Club d’Agadir, le Général Abdeslam Sefroui, premier gouverneur d’Agadir (lunettes noires), félicitent le brillant et sympathique vainqueur : Robert Lacaze, coureur marocain bien connu !
 

 
 
 

 
 

 
 
 
 

 Régine Caïs - Terrier